Vous avez dit psy... ??


Il m’est souvent arrivé lors de nouvelles rencontres, en soirées qu’on en arrive à se demander quel est le métier de la personne avec qui on discute depuis plusieurs minutes. Et là, quand je dis que je suis psychologue, à un moment, la question qui corollaire cette réponse de « psy » est : « au fait, c’est quoi la différence entre psychiatre et psychologue ? Et psychanalyste, c’est quoi la différence ? ».

Aussi, cet article propose de poser les choses, et de manière rapide.





Un psychologue est un professionnel qui a effectué, après le baccalauréat, 5 années d’étude. Ces études comprennent une licence de psychologie et un master de psychologie.

Ce professionnel s’inscrit pour recevoir un numéro ADELI. Tout professionnel pratiquant en tant que psychologue s’inscrit auprès de l’ARS (Agence Régionale de la Santé). Ainsi, il est reconnu en tant que psychologue et comme compétent dans son domaine d’action.

Les psychologues, lors de leurs études en master (bac+4 et bac+5) se spécialisent dans diverses spécialités : psychologie clinique, psychologie sociale, psychologie du développement, neuropsychologie, psychologie du travail, psychologie des organisations… ne sont que quelques domaines.


Un psychiatre est un médecin qui a suivi une spécialité en psychiatrie ou en psychothérapie. Il est le seul professionnel compétent parmi l’ensemble des « psys » à prescrire des médicaments. Ce professionnel traite et diagnostique les maladies mentales par des entretiens thérapeutiques.

Le psychologue et le psychiatre peuvent travailler main dans la main, le premier pour le suivi psychologique du patient, le second pour la prescription de médicaments si le besoin s’en fait sentir.


Un psychanalyste a suivi une formation en école de psychanalyse ou un cursus universitaire orientée vers la psychanalyse. Il a également suivi une analyse pour pouvoir devenir analyste à son tour. Il est généralement supervisé par un pair psychanalyste tout au long de sa carrière. Le suivi est long car le travail de l’analyse consiste en un long cheminement.

La psychanalyse est également un domaine de la psychologie. Des psychologues cliniciens peuvent être orientés, dans leur pratique vers la psychanalyse.


Un psychothérapeute est, depuis le décret de mise en place du 20 mai 2010, un titre protégé (Décret n° 2012-695 du 7 mai 2012). Tout professionnel, qui depuis cette date souhaite indiquer qu’il est psychothérapeute doit justifier d’un diplôme de docteur en médecine, d’un diplôme de master en psychologie ou en psychanalyse. De plus, la formation doit notamment comprendre une formation théorique clinique de 400 heures minimum et un stage pratique en clinique.

Un psychothérapeute doit s’inscrire sur le registre des psychothérapeutes pour pouvoir faire usage de ce titre professionnel.


Lors des discussions avec les personnes auxquelles j’explique cette différence de pratique, je précise qu’il faut bien choisir son thérapeute selon ces propres besoins, et surtout selon la relation qui s’est mise en place dès le premier rendez-vous. C’est un peu comme une boite de chocolat, il faut en goûter plusieurs avant de trouver le bon (issu du film Forrest Gump et sortit de son contexte initial). C’est un travail sur soi, on va dire des choses à son psy qu’on ne dira à personne d’autres. C’est à chacun de choisir à qui il souhaite « vider son sac » pour avancer dans vie.

Posts récents

Voir tout

Violences conjugales, le cercle infernal

Lundi 5 août 2019 : 84 féminicides depuis le 1er janvier 2019. J'ai écrit le texte suivant le 6 juillet 2019, il y avait alors 74 femmes tuées sous les coups de leur conjoint ou ex conjoint depuis l

  • Instagram
  • Facebook Social Icône

SIRET : 843 298 639 000 17 / N° ADELI : 04 93 0268 0

Profession réglementée

©2018 by Véronique Stilgenbauer - psychologue